EVASION SUR L'ATOLL DE RAROIA

Publié le par Petit MOMO

 














Situé à environ 800 km de PAPEETE et à 53 km au Nord-est de TAENGA , RAROIA est un grand atoll des Tuamotu du Centre. De forme elliptique, son grand axe atteint 43 km, son petit axe, 13km. La densité des pinacles coralliens qui affleurent sa surface est saisissante et RAROIA est indéniablement l'atoll de Polynésie le plus riche en de telles structures. Les habitants sont groupés au village du motu de GARUMAOA, à proximité de la seule passe qui s'ouvre dans la partie Ouest de l'anneau corallien. Au dernier recensement, la population était de 126 habitants. L'île a été fortement touchée par l'exode îlien.  Aucune pension de famille n'y est recensée. C'est à RAROIA que, le 7 août 1947, s'échoua le radeau KON-TIKI du célèbre ethnologue Thor Heyerdahl après 101 jours de mer en provenance du Pérou. Comme de nombreux atolls des Tuamotu, l'économie de RAROIA est essentiellement basée sur la perliculture et sur la récolte de coprah. Depuis la fin des années 1990, la perliculture s'y est développée modérément et a supplanté progressivement la culture du coprah.
Le tourisme est peu développé sur RAROIA. Seuls quelques visiteurs viennent en voiliers grâce à la renommée de l'île du KON-TIKI. 
L'atoll possède une passe praticable pour les navires caboteurs et un chenal intérieur balisé, mais l'accès au quai est limité aux baleinières en raison des haut-fonds peu profonds ( moins de 1 mètre d'eau ). Trois caboteurs effectuent la desserte de RAROIA actuellement : le navire KURA ORA II, le KURA ORA III et le ARIMATAGI. Les deux premiers assurent le transport des denrées alimentaires et marchandises diverses pour les besoins de l'atoll,  La desserte aérienne est assurée une fois par semaine par les avions ATR d’air Tahiti. C’est sur ce petit paradis que j’ai séjourné une semaine en compagnie d’un couple d’amis installés au village depuis 4 mois. Une semaine de repos, de découvertes, de rencontres, dans un cadre naturel extraordinaire :

-         Promenade sur les Motus et les Hoas.

-         Plongée dans le lagon rempli de jolis poissons (perroquets, carangues, loches, poissons ange, bec de canne, nasons, …. ). Côtoyant les nombreux requins parfois dociles mais bien souvent curieux et parfois agressifs)

-         Récolte de bénitier, de burgot et autres coquillages.

-         Baignade dans le lagon bleu ou piscine naturelle.

-         Sport en tout genre. (VTT, course à pied, natation, décorticage de noix de coco)

-         Dégustation de nombreuses spécialités culinaires locales (cœur de cocotier, poulpes, cororis, poissons, urus, papayes et autres fruits, sans oublier l’incontournable lait de coco).

Sans plus attendre , je vous propose le reste en images. Un petit clic de souris pour plonger dans le lagon et savourer le charme de la vraie, l’authentique Polynésie :
link

Publié dans Evasion

Commenter cet article