MISSION A TETIAROA

Publié le par Petit MOMO

 


Tétiaroa est un petit atoll de 7 km de diamètre, situé à 42 km au nord de Tahiti, a une surface terrestre émergée d’environ 6 km², représenté par 13 îlots ou motu, dont le plus petit Aie, ne fait que 3 ha. L’altitude maximale de l’atoll ne dépasse pas 3 m. Le lagon peu profond, est parsemé de petits pâtés coralliens. Le récif n’est entrecoupé d’aucune passe et pour pénétrer dans le lagon il faut franchir la barrière corallienne avec la vague déferlante. Facilitant l’accès à l’atoll pendant un temps, une piste d’aviation avait été construite sur le motu Onetahi.
L’atoll a connu des propriétaires célèbres. Les Pomares (rois de Tahiti de 1750 à 1891), s’y rendaient pour se reposer, festoyer à l’abri des regards des évangélisateurs, mais aussi pour le ha aporai c’est à dire l’engraissement des femmes de la famille dans le but de les embellir. En 1904, l’atoll est acheté par le docteur Williams qui plante la cocoteraie. C’est en 1966, après plusieurs partages et ventes, que Marlon Brondo en devient propriétaire et installe les équipements touristiques sur le motu Onetahi. Construit en matériaux locaux l’unique hôtel de l’atoll, tenu par l’épouse tahitienne de Marlon Brondo, s’intégrait parfaitement dans la végétation. Après la mort du célèbre acteur en juillet 2004, la piste d’aviation a été abandonné ce qui entraîna la fermeture de l’hôtel.
L’avenir de Tétiaroa est aujourd’hui entre les mains des promoteurs qui projettent de réhabiliter le site pour en faire un complexe hôtelier de luxe.
C’est sur la demande des responsables de ce projet que nous avons déclenché une mission « éclair » sur ce petit lopin de terre perdu dans l’immensité de l’océan. Le but de cette mission était de remettre en état la station météo qui était en panne depuis plus d’un an pour des raisons d’absence de moyens de transport.
La station météo est situé à l’extrême sud-est de l’atoll sur un motu isolé et très inaccessible. Pour l’atteindre il nous a fallu pas moins de 2 h depuis notre point de départ. Le parcours c’est déroulé en trois étapes : un vol en hélicoptère entre Faa’a et le motu Onetahi, un trajet en barque dans le lagon (véritable slalom entre les pâtés coralliens), enfin une marche d’un kilomètre (avec le matériel sur le dos) le long de la plage pour atteindre le phare dans lequel se trouve la station météo.
Un véritable parcours du combattant avec en plus de la pluie et du vent. Malgré les conditions difficiles, je garde un super souvenir de cette aventure. Pour les photos, je vous demande d’être indulgent. Leur qualité n’est pas formidable, pour me faire pardonner, je vous promets de retourner sur les lieux afin de compléter l’album que je vous propose de visiter en cliquant sur le lien suivant :
link

Publié dans Evasion

Commenter cet article

GG 24/08/2008 05:14

Et tu pouvais pas lui demander un authographe à Marlon ? Mierda il est mort, honte à moi !:(

Dites mon cher Jean-Marc, comment allez-vous au fait ? Bien, en tout cas je l'espère.

Marie-Sarouille 28/04/2008 21:30

Coucou mon papou !
Tu devais pas m'apeler Dimanche soir je sais pas je m'étais peut-etre trompé !
Entout cas je suis là tout le temps pour toi !
Grso bisous !
Jtaime fort et très belle mission et magnifiques photos !
+++